1 février 2012

Pierre et Monique ont emménagé à la résidence Les Jardins d’Éloïse.

Plus de tondeuse à passer, plus d’arbres à tailler. Depuis quinze jours, Pierre, 73 ans, et Monique, 66 ans, découvrent ensemble « le confort de la vie en appartement ». Une expérience dont ils profitent pleinement, l’absence provisoire de voisins de palier rendant la chose plus excitante et plus drôle encore. Venu de Lamonzie-Saint-Martin, le couple est en effet l’un des premiers à avoir investi le troisième étage du second bâtiment des Jardins d’Éloïse, la nouvelle résidence de standing implantée entre la gare de Bergerac et l’îlot de La Catte.

Depuis, d’autres ont suivi ou sont en passe de le faire. Parmi les couples qui s’installent, beaucoup arrivent de l’extérieur du département. « Principalement du Nord, de la région parisienne ou encore de la Côte d’Azur », note Ludovic Lunaud, le promoteur des Jardins d’Éloïse. « Certains sont venus à Bergerac parce qu’ils connaissaient déjà vaguement la ville et d’autres, au contraire, ont choisi la résidence pour les prix de vente qui y étaient pratiqués. Ils ont atterri à Bergerac sans rien connaître de la ville. »

À la retraite pour la grande majorité d’entre eux, les nouveaux résidents emménagent dans des logements T3 ou T4 dans lesquels ils ont la certitude de disposer de l’espace et de la sécurité qu’ils attendent. « Il n’y a pas de petit appartement dans cette résidence, poursuit Ludovic Lunaud. Les gens âgés qui ont vécu la plus grande partie de leur vie dans une maison, ne veulent pas faire le deuil d’une certaine idée du confort. »

Émilie Delpeyrat (SUD OUEST)